Les couches lavables, retour sur 2 ans d'expérience, fille & garçon !

Un ami m'avait dit, tu verras, après 6 mois d’utilisation tu vas craquer... Cela fait maintenant plus de deux ans que je les utilise pour ma fille (26 mois) et mon garçon (9 mois) avec la plus grande satisfaction du monde... Celle d'avoir économiser 2 tonnes de déchets pour mes deux enfants, qui commencent la vie avec un bilan carbone déjà bien atténué.

Couches lavables Bambino Mio - Hamac Paris

Impact environnemental

Mis à part ce gain de déchets polluants qui se retrouve dans les océans, il faut savoir que les couches lavables ne contiennent pas ou très peu de produits toxiques contrairement aux couches jetables (cf article : Substances toxiques dans les couches pour bébés: l’alarme des autorités sanitaires). A cela s'ajoute la quantité d'eau, d’énergie et matières premières (plastique/coton) utilisées pour la fabrication de chaque couche jetable, qui additionnés (culture coton, extraction pétrolière et processus de fabrication des couches) dépassent largement la quantité d'eau nécessaire au lavage des couches lavables.


Le coût

Enfin, un argument non négligeable qui devrait toucher les personnes les moins écolos, nous avons économisé 1780 Euros de couches (couches jetables bio à 0.46 Euros la couche) pour le premier enfant, et plus de 2280 Euros pour les second, soit un total de 4059 Euros pour les deux enfants.

Le calcul : j'ai calculé 6 couches par jour jusqu'à 2 ans puis 2 couches par jour jusqu'à 3 ans.

(0.46€ *6 couches*365 jours*2 ans)+(0.46€ *2 couches*365 jours) = 2380€

Nous avons acheté d'occasion quasiment l’ensemble des couches lavables (état neuf) sur Leboncoin pour 700 Euros : soit 600 Euros de couches Hamac Paris et 100 Euros de couches Bambino Mio.


Choix de la marque:


1. Hamac Paris


Nous avons commencé avec les Hamac Paris, modèle T-MAC pour notre première fille, pour plusieurs raisons :

  • différentes tailles (XS, S, M, L, XL) adaptée à la morphologie du bébé surtout à la naissance,

  • fabrication et conception française,

  • séchage ultra rapide de la matière microfibre des langes et de la couche (très important),

  • couche en trois pièces (modèle T-MAC) qui permet d’échanger la partie abîmée sans changer toute la couche (ex langes ou nacelles),

  • décrassage assez espacé soit toutes les 3 - 4 semaines (ULTRA IMPORTANT - voir article entretien des couches lavables),

  • design super sympas - couleur pop !


Les moins :

  • peu de fuites sauf pour les garçons (prévoir un change toute les 1h30/2h). Les fuites diminuent après 6-8 mois, lorsque les tétées diminuent la nuit,

  • mauvais vieillissement des nacelles qui se déchirent, à recoudre avec le temps,

  • temps de pliage un peu long,

  • rapport qualité/prix (un peu cher, dû à la fabrication française, mais faut savoir ce que l'on veut!)