La clôture électrique, LA solution contre les sangliers ravageurs

Comment lutter efficacement contre les sangliers


Suite à trois intrusions de sangliers en l'espace d'un mois sur notre terrain nous avons décidé de prendre les mesures nécessaires pour stopper les dégâts. Chaque incursion nous a valu de sérieux dégâts : restanques abîmées, arbres déterrés, planches de culture complètement retournées.

Nous avons cherché une solution efficace tout en étant la plus permacole possible et nous avons finalement opté pour la clôture électrique. Certes nous consommons de l’énergie, mais le constat est unanime, seule la clôture électrique est réellement efficace contre le sanglier, dixit les chasseurs du coin, la préfecture, les voisins, les blogueurs et les permaculteurs.


Nous avons demandé plusieurs devis à des professionnels, mais nous n'avons pas été convaincus par les propositions faites et refroidis par le montant des devis. Nous avons donc décidé de nous y mettre seuls et d'utiliser notre matière grise pour trouver la solution la plus adaptée à nos convictions et à nos contraintes (typologie du terrain et financière). Nous vous ferons plus bas un récapitulatif du coût de l'opération en temps et en Euros.



La conception de la clôture en fonction des contraintes du terrain

Typologie de notre terrain et contraintes :

  • terrain avec un fort dénivelé et en restanques

  • pas d’accès routier donc un effort important de manutention et de logistique

  • terrain argilo-calcaire, donc beaucoup de cailloux

  • environs 85m linéaire de clôture à installer

Solution mise en oeuvre :

Nous avons choisi de faire une première version test et de mesurer son efficacité. Si la solution ne s'avère pas efficace ou adaptée dans le temps, nous améliorerons en fonctions des résultats obtenus.

Nous avons installé une clôture composée de poteaux de bois non bétonnés et de fils galvanisés spécial sangliers. Le circuits est relié à un électrificateur qui fait circuler 10 000 volts dans le circuit.


Autres solutions proposées par des professionnels mais éliminées :

  • La clôture grillagée enterrée et bétonnée : nous n'avons pas souhaité bétonner notre terrain (pas écologique), ni le grillager ce qui aurait bloqué le passage à d'autres animaux plus petits et dénaturé le terrain. De plus, le coût du matériel est considérable : nous avons eu des devis allant de 1700 Euros à 3000 Euros (sans la main d'oeuvre), sans parler de l'effort de manutention pour apporter tout le matériel sur le terrain. Enfin, le sol étant caillouteux, s’était se lancer dans un travail de forçat.​

  • Clôture électrique bétonnée avec poteaux en bois tous les 3 m : mêmes arguments concernant le béton, la quantité de matériel et la manutention.

Installation et entretien de la clôture électrique


1. Débroussaillage & élagage

  • Il faut s'assurer de bien débroussailler tout autour de la ligne de clôture et à ras le sol afin qu'il n'y ait pas de végétaux en contact avec les fils électriques.

  • N'hésitez pas à bien élaguer les arbres et arbustes à une bonne distance autour de la clôture car la végétation repousse vite surtout au printemps.


2. Installation des poteaux et piquets en bois

  • 5 gros poteaux résistants en pins de 1,80 m (10 Euros) ont été positionnés dans des endroits stratégiques pour soutenir la structure de la clôture. Ces poteaux sont vissés dans des ancres métalliques qui sont elles-mêmes enfoncées dans le sol à coup de masse via un martyr. <