Adopter des poulettes : comment les choisir et s'en occuper ? (3)

Et voici le troisième article de la série "Poulettes" dédié à l'animal curieux qu'est la poule. La poule est un animal de compagnie pas comme les autres dont il faut apprendre à s'occuper ! Nous avons accueilli chez nous 3 jolies petites poules en octobre dernier. Elles avaient tout juste 3 mois et nous n'y connaissons absolument rien en matière de poule ! Il a fallu tout apprendre de A à Z, mais quel bonheur d'avoir ces locataires joyeuses et drôles à la maison.

Combien de poule adopter ?

Les poules n'ont pas besoin de beaucoup d'entretien car elles sont relativement autonomes mais ce sont des animaux sociaux qui ont besoin de présence ou d'une vie en communauté. Il faudra mieux en prendre 2 voire 3 au minimum (au cas où il arrive quelque chose à l'une d'entre elle). De plus, cela n'ajoute pas plus de travail et vous bénéficierait de plus d’œufs au final.

Si vous souhaitez en avoir plus, il faut avoir en tête que les poules ont un rythme de ponte selon leur âge et la saison. Aussi, les poules du même âge vont plus ou moins adopter le même rythme de ponte par mimétisme. Il est recommandé de prendre des nouvelles poules à six mois d'intervalle afin d’équilibrer les fluctuations de ponte. Vous pouvez commencer par 3 pour ensuite passer à +2/3 six mois plus tard. Même réflexion que précédemment, préférez en prendre 2 du même âge au minimum pour faciliter l'inclusion dans le groupe et éviter le rejet de la petite nouvelle.

Quelle race choisir ?

Vous aurez un choix très large de race de poule. De nombreux sites expliquent les différences d'origine, les caractéristiques de chaque race, les comportements, les rythmes de ponte, ... En voici quelques-uns que je vous recommande :

Pour choisir votre poule, faites une liste de vos principaux critères (taille, caractère, couleur, ponte...) et choisissez en fonction. Nous voulions des poules sociables, de couleur différente et qui pondent bien. Notre choix a été d'adopter 2 pondeuses types Rousse et Coucou et une poule de race Wyandotte (doré à liseré bleu) qui pond plutôt bien. Nous nous sommes aussi adaptés aux poules disponibles dans l’élevage sélectionné. Notre premier choix de poule Marans a dû être remplacé par une poulette Coucou.

Où acheter ses poules ?

Nous n'avions pas la chance de connaitre un particulier qui pouvait nous donner de belles poules pondeuses et nous souhaitions des poules issues d'un élevage bio. Dans le 06, il existe des élevages de poules en plein air qui sont très correctes, mais aucun n'a le label biologique. Donc nous avons fait le choix de faire quelques kilomètres pour aller dans l’élevage bio le plus proche : Poules & Coqs à Figanière dans le Var. L’élevage est vraiment de qualité et il y a un beau choix de pondeuses, de grandes races et de races naines.

A quel prix ?

  • Une poule pondeuse classique coûtera entre 12-15 Euros

  • Une poule pondeuse bio : 18-20 Euros

  • Une poule de race classique : 25-30 Euros

  • Une poule de race bio : 30-35 Euros

Et les œufs dans tout ça ?

Une poule pondeuse va pondre en moyenne 220 à 240 œufs par an. Les poules de race pondent moins, mais certaines peuvent pondre jusqu'à 200 œufs par an comme la Wyandotte.

Une poule commencera à pondre à partir de 5 mois et jusqu'à 5 ans environ avec un rythme d'un œuf par jour en moyenne. Cela va varier en fonction de :

  • La race : poule pondeuse, poule à chair ou poule d'ornement, à vous de faire votre choix !

  • La luminosité : en hiver elles commenceront à pondre plus tard ou ralentir leur rythme de ponte.

  • La saison : en automne les poules muent et la ponte est interrompue.

  • L'âge : de 1 à 2 ans les poules ont un très bon rendement de ponte, puis cela diminue à partir de 3 ans jusqu'à 5 voire 8 ans.

  • Lorsqu'elle couve ou qu'elle prétend couver !

La taille et la couleur des œufs vont également varier en fonction des races. Il existe une multitude de couleur et de taille d'oeuf pour varier les plaisirs ! Les œufs se conserve un mois.

Comme vous le voyez sur les photos ci-dessus, en règle générale les poules pondent dans le pondoir qui est l'endroit le plus confiné et propre du nichoir. Cela arrive qu'elles pondent ailleurs, par exemple dans le nichoir voire en dehors du poulailler. Dans ce cas-là, il faut chercher les œufs et c'est tout de suite moins drôle !

Il se peut qu'en début de ponte, vos poules aient un déficit de calcium et pondent des œufs mous voire sans coquille. Pas de panique ! Donnez-leur à manger leurs propres coquilles d’œuf broyées ou bien des coquilles d’huîtres broyées pour compenser le manque de calcium.

Enfin, Si vous partez en vacances, il faut que quelqu'un ramasse les œufs pour éviter leur accumulation ce qui conduit à de la casse et une séance de nettoyage peu sympathique.

Comment les nourrir ?

Comme nous les poules sont omnivores et ont besoin d’une alimentation saine et variée. En plus des éléments de base tels que les céréales, les végétaux, les insectes et invertébrés, les poules ont des besoins spécifiques. Elles auront besoin de sources de calcium pour constituer la coquille des œufs, du phosphore, du manganèse et de la vitamine D provenant des minéraux type cailloux, coquille de crustacés et autre. En cas de déficit de calcium, vous aurez surement des œufs mous et/ou vos poules se nourriront possiblement de leurs propres œufs pour compenser le manque.

Nous leur donnons des graines bio et un mélange de granulés bio composé d'éléments minéraux et nutriments essentiels pour les poules (incluant des coquilles de crustacés broyées). Nous complétons avec des fanes et des feuilles de légumes, des fruits (kaki, figues, pommes et autre), des plantes sauvages du jardin (ortie brûlante, grande ortie, séneçon, ansérine), des noix (glands faînes du hêtre et marrons séchés broyés par exemple).

Cela arrive de donner des restes de cuisine s'il y en a (ce qui est rare). Il est préférable de leur donner des restes bien cuits, pas trop gras et non avariés pour éviter les maladies. Une nourriture de qualité et équilibrée assurera la santé des poulettes et la qualité nutritive de leurs œufs.

Enfin, un point important, les poules boivent beaucoup et encore plus si leur alimentation est composée de matières sèches. Il faut leur fournir de l'eau fraîche en quantité suffisante et changer l'eau tous les jours.

Manipuler et Soigner

Comme déjà expliqué, la poule est un animal sociable qui apprécie la compagnie, le dialogue et les caresses. Il faut les habituer à votre présence et à les prendre dans vos bras. Cela permet de faciliter les manipulations lorsqu'il faut les examiner et de diminuer leur stress.

  • L'attraper : les porter dans un angle avec douceur sans mouvement brusque et les attraper en plaquant les ailes contre son corps, puis passer le bras autour de la poule et la tenir fermement contre vous.

  • L'examiner : la tenir fermement contre vous, la tête sous le bras et plus basse que la queue.

Une poule malade ou blessée sera plus docile (en règle générale). Lorsque notre Rousette s'est faite attaquée par un chat, elle s'est complètement laissée examinée et désinfectée les plaies à la bétadine sans râler et cela pendant 4 jours de soins.

Pour prévenir les maladies ou limiter les éléments pathogènes, certains utilisent les huiles essentielles adjointe à la paille du poulailler par vaporisation ou à l'eau de l'abreuvoir une fois par mois. Si vous avez le moindre doute sur la santé de vos poules et que vous observez un changement de comportement, n'hésitez pas à appeler le vétérinaire.

Enfin, je souhaitais partager une dernière expérience. Si vos poules ont tendance à s’échapper du poulailler par des envolées spectaculaires pour picorer et gratter dans votre potager une herbe plus verte, une seule solution s'impose : couper une de leurs ailes. Cela va les déséquilibrer et les empêcher de voler. Cela est plus impressionnant que compliqué à faire. Il suffit de couper le bout de leurs plumes avec un ciseau. Vos poules chéries se laisseront faire. Je vous conseille un article de poule-club.com qui est très bien fait : voir ici.

#Poules #poulailler #oeufs #alimentation #ponte #race #soigner

© 2018 crée par Marie Stephan - Ça Grouille SAS - 06610 La Gaude