© 2018 crée par Marie Stephan - Ça Grouille SAS - 06610 La Gaude

A la découverte des plantes sauvages comestibles et médicinales du jardin !

28/4/2018

Le printemps est de retour, les jardins sont enfin en fleur. Voilà la période idéale pour faire l'inventaire des plantes sauvages de nos jardins. Leurs fleurs permettent de les identifier sans confondre les variétés aux feuillages très similaires.

Ces inopportunes ou adventices, qu'on appelle souvent mauvaises herbes, sont des indicateurs intéressants d'analyse du sol, elles sont souvent comestibles et parfois médicinales.

 

Laissons la paix aux inopportunes

Leurs fleurs souvent mellifères attirent les pollinisateurs et les insectes. Elles fournissent à nos abeilles un pollen salvateur qui devient trop rare aujourd'hui. De plus, ce couvert végétal protège le sol et sa faune des aléas climatiques tels que le soleil, le vent, la neige et les pluies abondantes. Leurs racines structurent le sol et nourrissent la faune du sol. Ainsi, laisser une couverture végétale permet de limiter l'acidification et l'érosion des sols tout en fournissant de la nourriture aux pollinisateurs, insectes et parfois à nous-même !

Rien ne vous empêche de faucher les inopportunes lors de leur montée en graine ou si ces dernières concurrencent d'autres plantes qui ont plus d'utilité au jardin.

 

L'inventaire du jardin de la Gaude

Je vous propose de découvrir l'inventaire de notre jardin, plantes sauvages typiques des jardins de notre région.